Stratégie marketing digital : qu’est-ce que c’est ?

Il est clair que dans une ère où tout le monde est constamment connecté à internet, une majeure partie de la stratégie de marketing dans les entreprises se doit d’être en lien avec le digital. Pour s’adapter à l’évolution constante du marché, il est important d’établir une stratégie de marketing digital efficace en prenant en compte plusieurs paramètres et en suivant un plan d’action bien défini.

Qu’est ce qu’une stratégie de marketing digital ?

Ce terme demeure encore un peu flou pour certains, mais pour simplifier les choses, on dira qu’

une stratégie de marketing digital est un ensemble de mesures et d’actions élaborés par une entreprise en se basant sur le domaine du digital, afin d’atteindre un ou plusieurs objectifs. Pour y arriver, on procède à un plan d’action bien structuré afin de toujours rester « focus » sur ses buts et de ne pas s’éparpiller. Ce plan d’action et ses stratégies de marketing en ligne dépendent surtout de la taille de l’entreprise mais également de ses capacités et du consommateur qu’elle cible.

Quelle différence existe-t-il entre une stratégie de marketing digital et une campagne de marketing digital ?

strategie-marketing-digitalBeaucoup de personnes ont tendance à confondre entre stratégie marketing et campagne marketing, en fait, la campagne est une partie de la stratégie, on peut donc la considérer comme un élément constituant la stratégie. Par exemple, une entreprise peut miser sur des posts sur leur compte instagram pour augmenter la visibilité d’un produit et le promouvoir d’une certaine manière, ceci est une forme de compagne faisant partie de toute une stratégie établie pour faire monter les ventes. Aussi, il faut savoir que même quand une campagne dure plusieurs années, elle n’est toujours pas considérée comme une stratégie marketing.

Comment élaborer une stratégie de marketing digital ?

Voici un plan bien détaillé avec 3 étapes pour construire une stratégie de marketing digitale efficace.

Trouvez vos clients cibles :

Tout d’abord, vous devez vous baser sur des profils de clients idéaux, que vous allez pouvoir créer en vous penchant sur le sujet via des enquêtes, recherches, et questionnaires des clients de votre entreprise, mais aussi des contacts pouvant vous rapporter de la nouvelle clientèle. Il est impératif que votre « buyer persona » soit basé sur des informations réelles, si vous voulez éviter que votre stratégie soit à côté de la plaque en ciblant la mauvaise catégorie de clientèle. Les informations sur lesquelles vous devriez vous baser pour établir ces profils dépendent surtout de si vous êtes business to business (B2B) ou plutôt business to consumer (B2C), mais également des tarifs de vos produits. Vous pouvez aussi, selon votre domaine d’activité, vous baser sur d’autres informations telles que :

  • Les revenus : comme ce sont des informations assez personnelles que les clients ne voudront pas forcément partager en ligne, il serait préférable d’établir des entretiens directs avec les clients.
  • La localisation : il est plus pratique d’utiliser google analytics pour mieux analyser la localisation de vos clients.
  • L’âge : si vous souhaitez connaître la catégorie d’âge dominante, vous pouvez consulter votre base de données.
  • La profession : vous pouvez les retrouver de manière approximative dans la base de données.
  • Les objectifs : assez importants dans la mesure où quand vous connaissez les objectifs de vos clients, vous pouvez y adapter votre produit au maximum.
  • Les centres d’intérêt : très utile aussi pour vous orienter dans votre établissement des profils ciblés, par exemple, si vous êtes une entreprise de produits de soin, il serait judicieux de savoir si votre public est intéressé par le bien être et les soins.

Fixez vous des objectifs :

Quel que soit votre but global, il est important de savoir utiliser les bons outils pour le réaliser et ajuster votre stratégie de marketing digital, mais il faudra surtout que ce but soit réaliste, vous devez donc mesurer les capacités de votre entreprise et les prendre en compte.

Évaluez vos médias possédés, gagnés, et payés :

Pour vous aider à atteindre votre objectif, votre stratégie de marketing digital doit absolument passer par une analyse de ces trois points :

  • Les médias possédés : ce sont les ressources de l’entreprise en termes de médias, donc tout ce qui peut être sites web, comptes sur les réseaux sociaux, blogs… etc.
  • Les médias gagnés : ils représentent la visibilité que vous avez pu obtenir via le bouche à oreille. Ca peut être des personnes assez influentes qui ont partagé votre contenu sur les réseaux sociaux, des retours positifs via des avis sur le net, des mentions de presse, ou autre moyens.
  • Les médias payés : ce sont les publications que vous payez pour augmenter votre visibilité, ça peut être des publications sponsorisées (publicité native), ou encore des publications payantes sur les réseaux sociaux.

Il faut savoir que ces trois peuvent marcher ensemble, mais si vous estimez que vos médias possédés et gagnés vous suffisent déjà, vous n’aurez plus à dépenser dans les médias payés. Sachez que le plus important, c’est de surtout bien gérer vos médias possédés, et de veiller à véhiculer une bonne image de votre marque avec un contenu qui correspond à votre stratégie de marketing digital. Pour cela, commencez par évaluer chaque élément de votre contenu en ligne pour savoir celui qui a le plus de succès auprès des clients, pour le perfectionner encore plus. Par la suite, vous pourriez vous mettre dans la peau du consommateur afin de mieux percevoir vos lacunes et d’y remédier. Par exemple, si vous êtes un site de vente en ligne de vêtements qui ne possède pas de guide pour les tailles, vous devriez créer un contenu répondant à ça, pour faciliter la vie à vos clients. Pour ce qui est des médias gagnés, vous n’avez qu’à rembobiner l’historique de vos données pour découvrir les sources qui vous ont rapporté le plus de visiteurs.

Planifiez votre stratégie sur une certaine période :

Pour être mieux organisés, vous pouvez développer votre stratégie de manière progressive avec des campagnes trimestrielles, par exemple, en commençant par un blog en début d’année, puis en misant sur des « influenceurs » pour toucher un plus grand public.